4 (bonnes) raisons d'arrêter d’accepter les chèques 🤘
Conseils 💡

4 (bonnes) raisons d'arrêter d’accepter les chèques 🤘

Florian CHARPENTIER
Florian CHARPENTIER

Toi qui lis cet article je te vois comme cet irréductible gaulois qui résiste à l’envahisseur surnommé CB. ✊

Je n'ai pas de potion magique mais je vais te donner des alternatives à ce mode de paiement. 😉

Au sommaire de l’article

Voici ce que tu vas retrouver dans l’article :

  • les avantages de l’utilisation du chèque 🤙
  • pourquoi c’est pas bien 👎
  • comment le remplacer (les alternatives).

Pourquoi le chèque a la cote ?

Le chèque présente 3 avantages non négligeables :

  • il est gratuit,
  • il est flexible,
  • il arrange tes clients

Gratuité du chèque

Quand on ouvre un compte bancaire courant classique, on a souvent le chéquier qui va avec, offert généreusement par la banque.

Le dépôt en banque est également gratuit.

Pas de frais donc sur l’encaissement du chèque.

Une flexibilité rassurante

Un chèque peut être encaissé jusqu’à 1 an et 8 jours après sa remise en main propre.

Certains clients peuvent te demander d’encaisser le chèque plus tard.

Tu t’en sers sûrement également pour faire plusieurs paiements ou une caution.

La cliente demande de payer par chèque

Imagine toi te rendre dans la boulangerie du coin et de vouloir payer avec des billets de monopoly, voir des francs. La boulangère va te regarder comme ça.

"Qu'est ce qu'il me veut"

Bon et bien ce n'est pas à toi d'imposer le mode de paiement, tu prends selon ceux qui sont proposés. Point.

Je comprends que tes clients n'aient pas confiance en la technologie mais dis-toi que tu t'enlèveras une charge mentale (et temporelle) si tu arrêtes (ou diminue) les chèques.

4 raisons d’arrêter le chèque

C'est ma partie argumentaire. 😈

Malgré ses avantages, il a pas mal d’inconvénients, certains dont tu ne soupçonnais pas l’existence.

1. CA encaissé chèque crédité

Le chèque est réputé encaissé une fois que tu le reçois en main, non pas quand tu le vois sur ton compte en banque.

Exemple :

  • tu reçois un chèque le 28 juin
  • tu le mets en banque au 1er juillet
  • il fait partie de ton CA de Juin et non Juillet

2. Chèque en bois, l’URSSAF s’en tape

Si tu encaisses un chèque mais que celui-ci n’a pas de valeur (sans provision), tu dois quand même le comptabiliser dans ton CA et payer les cotisations sociales dessus.

Oui tu as bien lu 😅

Pourquoi ? Cf. la règle plus haut. 👆

L’URSSAF applique la loi : c’est à toi de vérifier de bien te faire payer par le client et vérifier les paiements (idem pour les espèces avec les faux billets).

3. Pas de retour vers le futur

Nombre d’entre vous acceptent des chèques en avance (pour le paiement de séances au mois ou sur plusieurs mois).

Sache que tu n’as pas le droit d’antidater les chèques. ⛔

Le chèque doit être daté du jour où il a été rédigé.

Puis s’applique la règle 1 plus haut (la fameuse). 😅

Exemple :

  • Quelqu’un te donne 2 chèques
  • 1 est à encaisser maintenant et l’autre dans un mois
  • tu dois comptabiliser les deux chèques dans ton CA, peu importe quand tu les encaisses.
ℹ️
Il est possible néanmoins d’indiquer une date d’encaissement sur le chèque différent de la date d’émission du chèque. Néanmoins tu dois le rentrer dans ton livre de recettes au jour de la réception du chèque en main.

4. Du temps perdu

Entre la remise du chèque et le remplissage des bordereaux de remises, le dépôt en banque et le crédit sur ton compte, il s’en passe des jours !

Du temps que tu peux utiliser à faire autre chose qu’à courir auprès de la banque pour le dépôt ou tes clients pour le paiement (en cas de non provision).

Le temps c'est de l'argent

Alternatives au chèque

C'est bien beau de dire "bouuuh pas bien les chèques" si je ne te propose pas d'alternative ça sert à rien.

Avant tout il faut comprendre que cela ne sera pas gratuit, tout service a un coût.

Sauf les chèques tu me diras.. (va le dire aux pauvres 🌳)

Les virements directs

Pas les plus pratiques je te l'accorde.

Il faut :

  • que le client t’ajoute en bénéficiaire (1 à 3 jours)
  • + le temps du virement (2 jours de plus si non immédiat).

L’avantage, c’est qu’il est gratuit !

SumUp : le paiement en CB en direct

Achète-toi un mini Terminal de Paiement Électronique (TPE) pour encaisser les paiements par carte bancaire telle que SumUp ou Zettle.

✅  Dans quel cas ?

  • Sur les marchés, foires
  • en clientèle
  • chez soi

💰 Le coût

La commission est de 1,75 %, peu importe le montant.

Tu peux même faire un lien de paiement à distance (2,5 % commission).

👍 Les points forts

  • Tu peux l’emporter partout.
  • Tu encaisses les paiements en CB direct.
  • Tu peux faire une liste de toutes les ventes du mois/journée.
  • Prise en compte du paiement par espèces.

👎 Les points faibles

  • Il faut une connexion 3g/4g ou Wifi.
  • La commission pour les paiements à distance est élevée.
🏷️
SumUp propose son mini TPE à moins de 20 € avec l’offre partenaire.

GoCardless : pour les abonnements ou différé

GoCardless te permet d’accepter des paiements ponctuels (une fois) ou récurrents (abonnement ou plusieurs fois).

Dans quel cas ?

  • paiements en plusieurs fois (coaching, enseignement…)
  • paiements différés (par prélèvement)
  • abonnement

💰 Le coût

La commission prise est très faible (plus faible qu’un mini TPE) : 1 % + à 0,20 cts € sans jamais dépasser les 2 €.

Montant paiement Montant commission
50 € 0,4 cts €
100 € 1,2 €
1 000 € 2 €
> 3 000 € 0,3 % du montant

📆 Programmer la date de paiement

La fonctionnalité intéressante, c’est que tu peux programmer la date du paiement.

Exemple :

  • tu envoies la facture via l’outil
  • tu renseignes la date de paiement ou le nombre de mensualités
  • ton client renseigne son IBAN (et non tout le RIB)
  • il sera automatiquement prélevé à la date prévue
  • tu déclares à l’URSSAF uniquement si tu reçois les sous 💰

👍 Les points forts

  • L’interface du logiciel super simple
  • Pas d’abonnement
  • Tu gères l’abonnement ou les mensualités de tes clients
  • Une commission très faible

👎 Les points faibles

  • Pas de paiement via PayPal (c’est direct sur ton compte)

Abby : l’outil de facturation pour micro

Mon outil de facturation préférée ! Il me permet d’envoyer des factures aux normes à mes clients et de me faire payer directement par lien de paiement.

Dans quel cas ?

  • paiement ponctuel
  • paiement physique ou à distance

💰 Le coût

Abby est gratuit, mais ils utilisent Stripe comme module de paiement et Stripe prend une commission pour les paiements par carte bancaire de 1,8 % + 0,25 cts €.

Montant sur 1 mois Commission Stripe
100 € 2,05 €
500 € 10,25 €
1 000 € 20,5 €
2 000 € 41 €

💻 Un outil de facturation complet

Tu as la certitude que ta facture comporte toutes les mentions légales liées à la micro-entreprise.

De plus, en acceptant les paiements par carte bancaire, cela remplit automatiquement ton livre de recettes.

Il est possible de demander les paiements par prélèvement (le client donne son RIB) et il est prélevé à la date d’échéance de la facture.

👍 Les points forts

  • Possible de l’utiliser depuis le mobile
  • Outil complet gestion et facturation micro-entreprise
  • Prise en charge du paiement par prélèvement et CB

👎 Les points faibles

  • Commission importante
  • Ne prend pas en charge les paiements en plusieurs fois ou abonnement
🏷️
Tu peux passer via ce lien pour t'inscrire gratuitement sur Abby

Stripe : l’outil qui gère tout

Alors là, véritable concurrent à Paypal, Stripe c'est l'outil qui va se connecter à tout (site web, calendly, chatbot, wordpress etc..)

Dans quel cas ?

  • Tu as un site e-commerce
  • Tu factures à distance
  • Tu factures des abonnements ou paiement ponctuel
  • Tu vends des produits ou des services

💰 Le coût

1,4 % + 0,25 cts € des paiements par carte.

Exemple de coûts sur un mois :

Montant sur 1 mois Commission Stripe
100 € 2,05 €
500 € 10,25 €
1 000 € 20,5 €
2 000 € 41 €

🍮 L'outil qui fait le café

Je l'utilise pour gérer les abonnements au Club de la Micro , pour les pourboires sur le chatbot, pour les paiements des consultations micro.. bref pour presque tout.

Il gère.:

  • Devis
  • factures
  • abonnement
  • bon de réductions
  • produits digitaux et physiques
  • clients
  • mensualités
  • etc..

👍 Les points forts

  • Un outil qui se connecte PARTOUT
  • Une interface simple
  • Création de lien de paiement rapide

👎 Les points faibles

  • Moins connu que Paypal
  • Il faut le configurer au début

Conclusion

Des alternatives il y en a. Je comprends que sortir du paiement par chèque cela peut paraitre compliqué mais parfois on ne se rend pas compte que cela peut soulager de passer par un outil dédié.

Si tu as des questions sur la transition fais le moi savoir par email ou en commentaires et je tacherai d'y répondre (et de te convaincre).

Je peux te faire une démo de chacun de ces outils si besoin.

Alors convainvu ?

Questions fréquentes

J’exerce dans un lieu sans réseau internet, comment faire avec le mini TPE ?

Tu peux dans ce cas encaisser les paiements par espèces et faire la synchronisation plus tard.

Est-il possible de cumuler les outils ?

Oui, mais attention à bien gérer ta comptabilité derrière.

Puis-je accepter les paiements via PayPal ?

Oui, mais évite la fonction « Virements entre amis », qui n’est pas adaptée à un usage professionnel.

Qu’est-ce que je risque si je continue d’utiliser des chèques ?

La sentace de Florian ! En vrai, Si tu ne te trompes pas dans ta comptabilité, rien. C’est juste que c’est désuet et source à erreur.

Puis-je déduire les frais des plateformes ?

Non, tu dois déclarer exceptionnellement le CA facturé au client et pas celui que tu reçois (en déduisant la commission).