La retraite au régime général en micro-entreprise

by Florian Charpentier in October 1st, 2021

Bouduuuuu qu'elle est loin cette retraite (pour certains) ! Ce n'est pas une raison pour ne pas s'y préparer dès le début. 😉

Je fais le point sur la retraite gérée par le régime général en micro-entreprise.

Quelle retraite en micro-entreprise ?

Une partie des cotisations sociales que tu verses à l'URSSAF permet de cotiser pour :

  1. La retraite de base,
  2. La retraite complémentaire.

Elles sont différentes dans leur fonctionnement, mais te donnent un montant de retraite annuelle une fois cumulées.

La retraite du régime général, c’est pour qui ?

L'assurance retraite du régime général prend en charge les activités :

  • commerciales (achat et vente de marchandises..),
  • artisanales,
  • libérales non réglementées et inscrites depuis 2018.

Pour information, cet article ne traite pas :

  • des activités libérales non réglementées inscrites avant 2018,
  • des activités libérales réglementées.

👉 Si tu es dans l'un de ces cas, je t'invite à lire mon article : CIPAV et retraite en micro-entreprise.

Quels sont mes interlocuteurs retraite ?

Il en existe 3 au total :

  • La CARSAT (régional) ou la CNAV (national) : activités commerciales, artisanales et libérales non réglementées inscrites depuis 2018,
  • La CIPAV : pour toutes les activités libérales non réglementées inscrites avant 2018 et les activités libérales réglementées (depuis 2018).

👉 Tu ne sais pas quel est ton interlocuteur ?

Va sur le site lassuranceretraite.fr, et demande un relevé de carrière. Tu connaîtras vite ton interlocuteur pour ton activité indépendante. 😉

👉 Comment les contacter ?

  • CARSAT : au 3960 et sur lassuranceretraite.fr
  • CIPAV : 01 44 95 68 20 et sur lacipav.fr

La retraite de base en micro-entreprise

Comment la retraite de base est-elle calculée ?

La retraite de base fonctionne suivant un système de validation de trimestres de retraite et des revenus de tes 25 meilleures années de carrière.

🤓 Rappel : Revenus = chiffre d'affaires - abattement (71 %, 50 % ou 34 %).

Elle se calcule de la façon suivante :

Revenu annuel moyen x Taux x (Nombre de trimestres validés / Durée de référence)

Je t'explique en détail ce que représente chacune de ces références.

Revenu annuel moyen

Le revenu utilisé est celui des 25 meilleures années de ta carrière professionnelle.

Toutes tes activités (CDI, CDD, intérim, micro-entreprise…) sont prises en compte.

🤓 Rappel : Revenus = chiffre d'affaires - abattement (71 %, 50 % ou 34 %).

Ils vont prendre ces 25 meilleures années, diviser le montant des revenus totaux (micro-entreprise + salaires, etc.) par 25, et cela va donner le revenu annuel moyen.

Taux de pension

Le taux de pension varie en fonction du nombre de trimestres validés (on voit ça après 😜).

  • Trimestres minimum validés = taux plein (50 %)
  • Trimestres manquants = taux minoré (décote suivant le nombre de trimestres)

👉 Comment est calculée la décote ?

Si tu es né(e) à partir de 1953, le taux de la retraite à taux plein (50 %) diminue à hauteur de 0,625 par trimestre manquant.

En clair, si tu as 10 trimestres manquants, alors ton taux de pension sera égal à 50 % - (0,625 x 10) = 43,75 %

💡 Bon à savoir : le taux de la retraite ne peut être inférieur à 37,50 %.

Nombre de trimestres validés

Chaque année, en fonction des revenus de ta micro-entreprise et/ou de tes contrats en tant que salarié(e), tu valides des trimestres retraite.

Tu trouveras ci-dessous les VRAIS montants de CA (sans abattement) à réaliser en 2021 avec ta micro-entreprise uniquement pour valider tes trimestres retraite.

Ces montants sont les BONS montants pour 2021, ils sont exprimés SANS abattement, c'est ton CA à réaliser SANS modification ou autres.

Oublie ce que tu as vu sur les autres sites. 😘

☝ Rappel : tu ne peux valider que 4 trimestres retraite toutes activités confondues. Donc, si tu es salarié(e) à côté, tu n'as pas forcément besoin de valider 4 trimestres en micro-entreprise.

Et pour 2022 ?

Durée de référence

Il te faut un nombre de trimestres minimum pour pouvoir partir à la retraite à taux plein à l'âge de 62 ans.

Ce nombre dépend de ton année de naissance :

Tu l'auras compris, si tu as moins de 48 ans, alors tu dois valider 172 trimestres pour partir à la retraite à 62 ans.

💡 Bon à savoir : si tu atteins l'âge de 67 ans, tu bénéficies automatiquement de la retraite à taux plein, même si tu n'as pas validé tous tes trimestres.

Cas pratique

  • Florian, 28 ans, est réparateur de bijoux à base de kryptonite ☢ (activité artisanale).
  • Il déclare 20 000 € de CA chaque année = 10 000 € de revenus (50 % d'abattement).
  • Son revenu annuel moyen sera de 10 000 €.
  • Il vend ses bijoux, donc il devra faire 21 683 € par an pour valider ses 4 trimestres de retraite.
  • Hélas, avec 20 000 € de CA, il ne valide que 3 trimestres de retraite/an.
  • Il n'a validé que 102 trimestres retraite dans sa carrière au lieu des 172 (pour partir à taux plein).
  • Il lui reste donc 70 trimestres à valider.
  • Il a le choix entre partir maintenant (à 62 ans) et subir une décote ou continuer jusqu'à 67 ans pour partir à taux plein.

1️⃣ Il part à l'âge de 62 ans

Le taux de retraite théorique sera de :

  • Taux plein - (coefficient minoration x nombre de trimestres manquants)
  • 50 % - (0,625 x 70)
  • 50 % - 45 %
  • = 5 % 😱

Désolé pour la crise cardiaque, je te rassure, le taux minimum est de 37,50 % (sous conditions).

Sa retraite sera donc égale à 37,50 % de son revenu annuel des 25 meilleures années (10 000 €).

Retraite = 3 750 € /an = 312,5 € / mois

1️⃣ Il part à l'âge de 67 ans

  • Taux de retraite = 50 %
  • Montant retraite = 50 % x 10 000 €
  • Montant retraite = 5000 € / an = 416,6 € / mois

Tu comprends donc qu'il faut faire un max de CA ou avoir une autre activité, voire prendre une prévoyance. 😉

La retraite complémentaire en micro-entreprise

La retraite complémentaire des indépendants (RCI) est un système à points dont la formule de calcul est la suivante :

Nombre de points

Quand tu paies tes cotisations sociales 12,8 % ou 22 %, une partie d'entre elles est versée à la retraite complémentaire.

Cela correspond à 7 % de ton revenu (CA - abattement).

En chiffre d'affaires, cela se traduit par :

  • 3,50 % du CA pour les artisans ;
  • 2,03 % du CA pour les commerçants ;
  • 4,62 % pour les activités libérales non réglementées (inscrites depuis 2018).

Pour bien comprendre :

  • Tu fais 10 000 € de CA annuel en activité artisanale.
  • Tu verses 2 200 € (22 %) de cotisations à l'URSSAF.
  • 350 € (3,50 % du CA) vont à la retraite complémentaire des indépendants (RCI).

Pour chaque tranche de 17,765 € versée à la RCI, tu acquiers 1 point.

Donc, pour 350 € versés (exemple plus haut), tu as 20 points pour la retraite complémentaire.

Valeur du point

La valeur d'un point cotisé évolue chaque année.

En 2021, elle est égale à 1,208 €.

Donc, pour 20 points cotisés en 2021, tu as le droit à 24,16 €.

Taux de pension

Il est au maximum de 100 % si tu as obtenu ta retraite de base à taux plein (50 %).

Dans le cas où tu n'as pas validé tous les trimestres, ta retraite complémentaire sera minorée de la même façon que la retraite de base (selon le nombre de trimestres manquants) avec un taux fixe (que je n'arrive pas à retrouver 😠).

Cas pratique

  • Dans le cas de Florian (créateur de bijoux),
  • Il réalise 20 000 € de chiffre d'affaires chaque année.
  • Il obtient 20 points par an cotisés (voir plus haut).
  • En 40 années, il aura obtenu 800 points.
  • On multiplie le tout par la valeur du point (1,208 €).
  • Il aura au total 966 € par an pour sa retraite complémentaire.
  • Cela fait donc 80 € par mois.

Calcul du montant total de la retraite en micro-entreprise

Tu l'auras donc compris, la retraite en micro-entreprise se calcule en prenant en compte :

  • tous les régimes de retraite (base + complémentaire),
  • toutes les caisses de retraite (CIPAV, Assurance retraite, MSA, etc.).

Dans le cas pratique présenté ci-dessus, Florian percevra :

  • 416,6 € par mois au titre de la retraite de base,
  • 80 € par mois au titre de la retraite complémentaire.

Si on considère qu'il n'a fait que ça pendant toutes ces années (sans autres activités, salariées ou autres), le montant de sa retraite théorique mensuelle sera de 496,6€.

À savoir : la retraite minimum pour ceux ayant cotisé au régime général est de 645,50 € par mois.

Florian percevra donc 645,50 € par mois pendant sa retraite.

Guide sur la retraite en micro-entreprise

Tu souhaites en savoir plus sur la retraite en micro-entreprise ?

📘 Télécharge le guide retraite cocréé avec Caravel.

FAQ retraite en micro-entreprise

Comment estimer le montant de ma retraite ?

Tu peux te rendre sur info-retraite.fr pour faire des simulations en prenant en compte l'ensemble de tes activités.

🚨 Attention : les montants cotisés en micro-entreprise ne sont pas toujours remontés à l'assurance retraite. Consulte ton relevé de carrière.

Mon congé maternité ou paternité me permet-il de cotiser pour la retraite ?

Les indemnités journalières (IJ) que tu reçois lors de ton congé maternité/paternité sont prises en compte pour le calcul du montant de ta retraite ainsi que la validation des trimestres (à vérifier avec l'assurance retraite). Source

Au chômage, est-ce que je cotise pour la retraite ?

Si tu es indemnisé(e), chaque période de 50 jours de chômage te permet de valider un trimestre. Source

Je suis en arrêt maladie, est-ce que je cotise pour la retraite ?

Oui, en arrêt maladie tu peux valider des trimestres retraite à raison d'un trimestre validé tous les 60 jours d'indemnisation.

Je suis salarié et micro-entrepreneur, comment je valide mes trimestres de retraite ?

Tu valides des trimestres de retraite avec tes deux statuts, mais tu ne peux pas valider plus de 4 trimestres par an. Donc si tu as fait 4 trimestres avec ton activité salariée et 3 trimestres avec ta micro-entreprise, tu n'auras que 4 trimestres validés.

J'ai l'ACRE, est-ce que je valide des trimestres de retraite ?

Si tu bénéficies de l'ACRE (exonération partielle de cotisations sociales), tu valides bien les trimestres retraite en fonction du chiffre d'affaires déclaré. Source

Sur mon relevé de carrière, je n'ai pas de points cotisés avec ma micro-entreprise, est-ce normal ?

J'aurais tendance à dire oui et non. Oui, car les informations ne remontent pas systématiquement ; non, car elles devraient.

Un conseil, conserve TOUTES tes déclarations de CA ! Tu pourrais leur faire remonter à 55 ans pour corriger ta future retraite.

Retraite

Your cart
    Checkout