29 avr. 2022 4 min de lecture

Comment choisir et gérer ton compte bancaire micro comme un(e) pro ?👌

Comment choisir et gérer ton compte bancaire micro comme un(e) pro ?👌
Sommaire

Je te donne mes conseils pour bien gérer ton compte bancaire et ta trésorerie en micro-entreprise.

Rappel des bases

Pour rappel, le compte bancaire professionnel n’est pas obligatoire en micro-entreprise, même si tu fais 100 000 € de CA sur l’année.

Ce qui est obligatoire, c’est d’ouvrir un compte séparé et dédié à ta micro si tu fais + de 10 000 € de CA sur l’année pendant 2 années consécutives.

Pour en savoir plus : Le compte bancaire en micro-entreprise 💳

Choix du compte bancaire

Ne va pas trop vite en besogne, Yvonne ! ✋

Avant de gérer son compte, il faut savoir lequel choisir.

Et si tu as déjà un compte, eh bien lis quand même, car tu pourrais être surpris(e). 😛

Compte particulier vs professionnel

Compte courant classique ou compte pro : fais le bon choix. ☝️

▶️ Pour et contre du compte classique (particulier)

Les pour 👍 Les contre 👎
Gratuit la plupart du temps Pas d’encaissement de chèques à ton nom commercial.
Rapide à créer Possibilité de refus d’ouverture car c’est pour du pro
Problème prélèvement TVA

▶️ Pour et contre du compte professionnel

Les pour 👍 Les contre 👎
Encaissement des chèques à ton nom commercial Le coût (entre 7 et 15€ par mois)
Outil de facturation proposé
Assurances et service adaptés à l’activité pro
💡
Je recommande l’ouverture d’un compte bancaire professionnel pour gérer ton activité, même en début d’activité. Tu pourras retracer tout ton historique dessus.

Pour aller plus loin : Compte bancaire particulier ou professionnel ?

Banque physique ou en ligne ?

Tu veux prendre le café avec ta banquière ? Ou tu préfères discuter en ligne ?

La banque physique te permet :

  • de déposer tes chèques et espèces en agence,
  • de faire le point avec ton conseiller si besoin de crédit pro,
  • d’avoir des frais de gestion (retrait, paiement par carte) moins élevés.

Par contre, les offres sont plus chères comparées à des banques en ligne.

La banque en ligne te permet :

  • de réduire le coût mensuel du compte bancaire,
  • de tchatter rapidement avec un conseiller,
  • d’accéder (souvent) à un service de facturation pour ta micro.

Pour passer à l’action : 3 comptes bancaires professionnels gratuits 💳

Calculer les frais

Le 1er réflexe qu’on a, c’est de choisir le compte le moins cher sans savoir qu’il y a des pièges :

  • des frais supplémentaires (pour chèques, retraits, paiements, etc.),
  • des conditions lugubres pour bénéficier de la gratuité.

Une fois par an, je t’invite à vérifier l’ensemble des frais facturés par ta banque pour :

  • les virements et prélèvements,
  • l’émission de chéquier ou le dépôt de chèque,
  • les paiements par lien,
  • les retraits en UE et hors UE.

Puis tu fais la somme et tu compares avec d’autres offres en ligne. 😉

Exemple personnel :

J’avais un compte premium chez Shine à 14,90 € / mois.

Il était moins cher que celui de Qonto à 19 € par mois.

Cependant, j’avais des paiements de logiciels basés à l’étranger (Canva, Ghost, Podia, etc.).

Parfois, mes dépenses dépassaient les 500 €.

Shine prend 1,9 % de frais, et Qonto 1 %.

Offres Shine Qonto
Coût mensuel 14,90 € 19 €
% sur paiement étranger 1,9 % 1 %
Commissions 9,50 € 5 €
Coût total 24,40 € 24 €

Tu vas me dire : « Faut les faire, les 500 € de dépenses ! » 😯

Oui, mais cela m’arrivait, et pour 5 € de plus Qonto me permet :

  • d’avoir un sous-compte supplémentaire (pour la TVA),
  • de faire des virements instantanés,
  • de recevoir des paiements depuis des pays hors UE.

Bref, j’ai basculé de Shine (où j’étais depuis 3 ans et demi) à Qonto.

Moins cher ne veut pas dire plus rentable à la fin de l’année. 😉

🏷️
Offres partenaires : ouvre un compte chez Shine ou chez Qonto 

Les dépenses et revenus

Bon, maintenant que tu as bien choisi ton compte, qu’est-ce que tu vas faire avec ?

Dans l’idéal, ce compte devrait être uniquement dédié à ta micro-entreprise, c’est-à-dire :

  • achat de matériel ou services pour ton activité professionnelle,
  • encaissement de tes ventes ou prestations,
  • paiement de ton URSSAF, CFE et TVA (si applicable),
  • paiement de tes fournisseurs.
💡
Si tu n’as pas le versement libératoire, le paiement de tes impôts se fait par contre sur l’espace particulier impots.gouv.fr, et donc sur le compte bancaire particulier.

Il ne doit pas être utilisé pour :

  • payer ton Flunch le midi,
  • acheter une nouvelle piscine,
  • faire tes courses alimentaires,
  • encaisser des ventes personnelles (Vinted, Leboncoin, brocantes, etc.).

Pourquoi ?

En cas de contrôle, l’URSSAF peut te demander de justifier toutes ces dépenses et sources de revenus ! Et, crois-moi, quand tu dois revenir 3 ou 5 ans en arrière, c’est pas fastoche de se souvenir de tout ! 😅

Gestion de la trésorerie

Combien mettre sur ton compte et combien te verser par mois ? C’est toute la question !

Dans un premier temps, tu dois savoir quelles sont tes charges en micro-entreprise.

Pour résumer, j’aime dire qu’il faut que minimum 30 % de ton CA reste sur ton compte pour :

  • payer tes cotisations sociales (entre 12,8 et 22,2 %),
  • payer ta CFE (1 à 3 %),
  • payer d’autres frais qui pourraient tomber.

Le reste, tu en fais un peu ce que tu veux.

💡
Ajoute 10 % de + aux 30 % pour la trésorerie, au cas où tu aurais besoin un jour de ces sous pour un achat ou si ton CA baisse.

La rémunération à se verser

Oublie tout de suite le mot « salaire ». 🤐

Tu te verses une rémunération.

Un salaire, c’est pour les salarié(e)s. (Logique, non ?)

Tu ne te fais pas de fiche de salaire, et il n’y a pas de charges à payer sur le montant que tu te verses.

Idem pour Pôle Emploi, ils s’en foutent de ça, ils veulent juste ton CA. 💰

Je te recommande de programmer un virement régulier tous les mois avec un montant fixe suffisant pour payer tes charges personnelles (loyer, courses, etc.).

💡
Chaque mois, je me verse automatiquement 2 000 € pour payer mon loyer, mes courses, ma mutuelle, ma prévoyance, mon épargne santé et retraite.

Mes conseils

Voici mes précieux conseils :

  • Ouvre un compte (pro ou pas) et ne l’utilise QUE pour ta micro.
  • Fais-toi un virement mensuel régulier sur ton compte perso.
  • Si tu penses passer à la TVA, prends un compte pro.
  • 40% de ton CA doit rester sur ton compte (30% URSSAF et impôts + 10% tréso)
  • Gratuit ne veut pas dire meilleur ou rentable.
  • N’oublie pas la mention EI sur ton compte bancaire dédié.
Génial! Tu es enfin inscrit(e).
Bienvenue à nouveau!
Tu es enfin abonné(e) à La Micro by Flo.
Ton lien a expiré.
C'est bon ! Clique sur le lien magique envoyé par email pour te connecter.
C'est bon ! Tes informations de facturation ont été mises à jour.
Ta facturation n'a pas été mise à jour.