A propos de moi

Moi c'est Florian 👋

Je suis originaire à la base de la ville des pruneaux (Agen) dans le Sud Ouest de la France.

J’ai exercé pendant 3 ans en Suède le métier de Social Media Manager pour une entreprise qui accompagne les micro-entreprises en France.

Passionné depuis toujours d'entrepreneuriat, aujourd'hui j'informe les micro-entrepreneurs sur l'actualité de la micro-entreprise.

Quand je n'ai pas la tête plongée dans le code des impôts, les textes de loi, je dors où je mange une bonne raclette !

Mes valeurs

Simplicité

Rendre les trucs lourds et chiants en choses simples et légères, c'est mon dada.

Bienveillance

J'aime prendre soin des gens et faire en sorte que les infos puissent les aider.

Optimisme

Parfois les nouvelles ne sont pas bonnes, apprenons à relativiser.

Pendant 4 ans j'ai accompagné les micro-entrepreneurs dans leurs démarches de création et leur développement. Aujourd'hui je veux aller plus loin pour eux en leur proposant des contenus inspirants, utiles et pratiques !

Florian Charpentier

Décodeur de micro-entreprise

  • Pourquoi avoir lancé "La micro by Flo" ?

    C'était pas prévu à la base, moi j'écrivais un ou deux articles à la base pour dire aux gens "vous avez vu ce qui a été dit ?" Et puis cela a explosé.

  • Pourquoi le nom "La micro by Flo" ?

    Je voulais quelque chose qui se dit rapidement et qui était assez court.

  • Qui sont BruBru et Jean Castou ?

    Ahah j'utilise beaucoup ces surnoms pour désigner Bruno Le Maire et Jean Castex, c'est affectueux et cela permet de rendre l'actu plus sympa à lire.

  • Quel est ton rêve ?

    J'aimerais devenir le HugoDécrypte de la micro-entreprise. Du moins pouvoir informer au mieux les micro-entrepreneurs qui sont perdus dans l'actualité et le régime de la micro-entreprise.

  • Plutôt auto-entreprise ou micro-entreprise ?

    J'ai longtemps dit qu'il existait deux types de micro-entrepreneurs : les anciens (sans le régime social simplifié) et ceux dont l'appellation a fusionné avec les auto-entrepreneurs. Je me colle à la loi : donc c'est micro !

Your cart